Illustrations pour le jeu de rôle, seconde fournée

Voici la seconde fournée des illustrations pour le livre du JDR… considérant qu’il en faudra plus d’une centaine au total, on ne peut guère dire que je m’y prenne trop à l’avance, mais que je vous rassure, je ne serai pas la seule à illustrer !

chasse1100

Une illustration pleine page d’ambiance. Le chasseur au premier plan est d’un des looks assez typiques des habitants ruraux de Loss, la forêt sombre et un peu fantastique assez typoque aussi, et donne cette sensation de ce qu’est une chasse dans la nuit de Loss : on ne sait pas vraiment qui est le chasseur et le chassé.

 

colosse1100

La faune de Loss est énorme parfois. Quoi de mieux que de montrer à quel point. La bestiole face à ces deux hommes courageux ou fous, est un ghia’aranh, un « patriarche » d’une espèce cousine des ghia-tonnerres semi-domestiqués. Les ghia’aranhi sont énormes, celui-ci est sans doutes une vieille femelle dominante qui dépasse les huit mètres de haut.

 

 

duel1100

Deux légendes face à face, chacune crainte à sa manière. Un des Dévoreurs, ces armes vivantes et qui furent des humains, utilisées par l’Hégémonie pour semer terreur et destruction dans les cités qui lui résistent, et Eïm le Voyageur, héros et guerrier de légende, réputé immortel et même par certains surhumain, voir demi-dieu.

 

ordinatorii-scene-1100

Deux légionnaires odinatorii. Pour une fois représentés à une dimension plus humaine, moins martiale et effrayante. Malgré le coté imposant de leurs cuirasses et protections, leur équipement est relativement léger, principalement car ils emploient des linotorci renforcés, et pas des cuirasses lourdes d’acier sur des protections de maille, qui d’ailleurs tombent en désuétude sur Loss vu leur manque d’efficacité devant les balles des impulseurs.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :