Orc’idée 2017, c’était BIEN !

Je suis vannée ! Ouais, encore le Lundi, alors que j’ai fait que le Samedi. Oui, je sais, je suis une fiotte ; j’assume. Mais bref, nous avons donc participé à la dernière édition d’Orc’idée, la plus grande convention de jeux de Suisse Romande, qui dure sur tout un week-end, à Lausanne, et s’y tient dans les locaux de l’EPFL (École Polytechnique Fédérale de Lausanne). Si vous ne savez pas ce qu’est l’EPFL, honte à vous et vos descendants !

Orc’idée, c’est le squatt de salles de classes pour les parties de jeu, c’est un large corridor pour les stands, c’est des animations partout et plein de conférence… et du jeu de rôle partout.  On est assez loin –très loin même- de l’ambiance hall de gare en période d’évacuation d’une convention monstre comme Octogône : on peut y parler à ton normal, les espaces pour les parties de JDR sont presque intimistes et ne se parasitent pas beaucoup et, dernier délicieux plaisir, il y a cette touche suisse bon enfant et paisible qui vous laisse tout le temps de papoter avec les collègues, les visiteurs, les fans et de partager même une bière avec eux, coucou Vincent !

Par contre, je n’ai rien vu des conférences et animations, promis, la prochaine fois, j’essaye quand même. Mais je dois dire que vu mon état juste avant la convention, je n’ai guère voulu me trainer plus loin que la chaise derrière mon stand et quelques balades dans la partie exposants.

Et en fait, je n’aurais guère eu le temps de faire mieux, je n’ai même pas pu aller saluer collègues et connaissances. Parce que notre stand ne s’est quasi jamais vidé de la journée : je ne le savais pas, je le sais maintenant, le tome 2 des Chants de Loss était attendu avec impatience. A un moment, réalisant que nous n’avions pas tant d’exemplaires que cela, les fans se donnaient le mot pour arriver à temps et repartir avec leur exemplaire dédicacé avant la fin des stocks. Finalement, à 18 heures, nous n’avions plus de tomes 2, et juste quelques tomes 1 survivants. Le Kit de découverte n’a pas eu beaucoup de succès, mais c’est totalement logique : le jeu de rôle sort cette année, tout le monde le sait, tout le monde l’attend. D’ailleurs la question : quand est-ce qu’il sort/quand commence le financement participatif a dû être la question la plus posée de toute la journée !

J’ai regretté et réitère mes excuses à ce sujet, de devoir annuler la partie de JDR du soir. Je n’aurais de toute manière pas pu l’assurer et j’ai présumé de mes forces en croyant le faire. Même si nous étions entre deux et trois à tenir le stand, l’énergie nécessaire à jouer mon rôle de dédicaceuse en chef ne me laissait pas les moyens de faire la meneuse de jeu. Pour les prochaines fois, on va trouver un MJ volontaire qui fera la partie démos et animation. Et puis ainsi, je pourrais peut-être tenir les deux jours et pas un seul.

Mais franchement, Orc’idée, c’était bien. J’ai hâte de recommencer. Comme à chaque fois… et puis la prochaine fois, c’est avec notre monstre édité !

Des mercis chaleureux à tous les visiteurs et fans, tellement nombreux, tellement amicaux, tellement passionnés et heureux de nous rencontrer, venus nous voir… je ne peux pas faire la liste mais on oubliera pas non plus de remettre un livre d’or pour que vous veniez y écrire une bafouille… on l’avait, on a juste oublié de le mettre sur le stand.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :