La rédaction des Chants de Loss, le Jeu de Rôle, est achevée !

Oui, on a enfin fini la rédaction du JDR…

Début du projet et ses premières lignes : 21 juillet 2015, il y a 21 mois.  Kit de découverte et définition de l’identité graphique et du contenu définitif des Chants de Loss : 23 Mars 2016, il y a 13 mois. Début du travail « professionnel », au feu vert de notre éditeur Matagot ; 20 Septembre 2016. Fin de la rédaction du jeu de rôle Les Chants de loss : 12 Avril 2017, après 7 mois de travail intensif.

Au final, le document fait 480 pages word, sans les annexes. J’ai eu la flemme de compter le nombre total de signes car le livret 3 doit encore être relu, mais à vue de nez, on en est à : 1 300 000 signes.

Entretemps, plus de 100 illustrations ont été réalisés, un maquettisme complet avec sa mise en page pour la version finale des livres, les logos et les couvertures des livrets, de la boite de jeu, les cartes du monde, mais aussi le début du contenu pour les premiers suppléments… et au milieu de cela, le tome 2 des romans est sorti. On a bien sûr testé les règles, le jeu, en situation, mais aussi en tests mathématiques, en lectures à la recherche d’incohérences et contradictions. Nous avons reçu beaucoup d’aide, mais je tiens à remercier ici Inès de Carvalho, Julien Salamin, Pierre le Pivain, Stéphanie Roth, Yann Décombaz et Stéphane Gallay qui ont tous peu ou prou mis les mains dans le cambouis pour aider Alysia, Emilie et moi à achever ce monstre et tenir notre promesse : achever les règles de loss en Avril 2017. Nous avons très exactement 5 jours de retard sur ce que nous avions prévu et annoncé : la première semaine d’Avril 2017.

A titre personnel ; j’ai écrit deux romans, je me disais, il y a 7 mois : ça va aller, j’écris vite, je peux gérer, on a énormément avancé, ça sera facile.

Hé ben… non. Ce soir, je suis crevée et vidée, et soulagée d’en avoir fini pour cette étape-là. Je vais enfin pouvoir me permettre de bien dormir, ou essayer, je savais que ce serait un travail, au sens professionnel du terme. Je ne savais pas à quel point et je viens de l’apprendre durement. Mais à vous tous, de notre part à toutes trois, merci de vos encouragements et de vos soutiens. Ça nous a incroyablement aidé !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :