Et, maintenant, la suite de la gamme ?

Rassurez-vous, il y a bien une suite de prévue ; en fait, dès les débuts de notre travail, il y a donc quatre ans, quand on n’avait pas encore d’éditeur, nous avions pris la décision que Les Chants de Loss aurait au moins 5 suppléments de jeu pour compléter la gamme.

Depuis, entre le travail déjà effectué et la prise de conscience de ce que notre communauté attend, la liste elle-même n’a pas changé, mais s’y sont ajoutés des projets supplémentaires que nous préparons depuis une bonne année.

Alors, parlons des suppléments prévus avec, pour commencer, la liste des 5 suppléments prévus de longue date, que nous avons gardée sous le coude :

1- Armanth, la Cité des Maitres-marchands

Prévu en environ 144 pages, le supplément décrira la célèbre cité-état qui fait de l’ombre au pouvoir de l’Hégémonie d’Anqimenès et qui représente pour la plupart des lossyans l’image de la liberté aussi bien que de l’hérésie décadente. On y trouvera des infos détaillées sur la ville, ses habitants, ses dirigeants, ses secrets mais aussi sur la Guilde des Marchands, la Cour des Ombres, les Séraphins et enfin sur le reste de l’Athémaïs, la vaste région dont Armanth est la capitale, sans oublier quelques aides de jeu, y compris des contextes de groupes d’Adventori, et des scénarios.

Armanth est à peu près rédigé à 50% et on pourrait l’annoncer début ou courant 2021

2- Da Vinci-punk, la science et le génie de Loss

En environ 96 pages (mais tel que c’est parti, ce sera plutôt 144 pages aussi) ce supplément abordera l’ensemble des informations concernant la technologie et les sciences du monde de Loss, y compris ce qui concerne le Da Vinci-punk : les machines extraordinaires, les armes impossibles, les artefacts modernes, les automates et les navires lévitant. On y trouvera des informations sur la société secrète des Archivistes, sur les Apostats et les jemmaï infiltrés, des règles sur la construction, l’invention et l’artisanat, sur le combat aéronaval, sans oublier quelques aides de jeu, y compris des contextes de groupes d’Adventori, et des scénarios.

Da Vinci-punk est à peu près rédigé à 35%, on pourrait l’annoncer fin 2021

3- Anqimenès, la cité du Concile Divin

Lui aussi prévu en 144 pages, ce supplément décrira la toute puissante capitale de l’Hégémonie, havre de l’Église du Concile Divin, considérée à juste titre comme le cœur de la culture religieuse et intellectuelle du monde de Loss, mais aussi sa plus grande et tyrannique puissance militaire. On y trouvera des infos sur la ville, ses habitants, ses dirigeants, ses secrets mais aussi sur l’organisation de l’Ordinatori, l’Église du Concile Divin, les mystérieux Quaesitorii, le Schisme, l’hérésie de cette religion qui prétends avoir son propre Prophète, des infos sur le vaste empire de l’Hégémonie, sans oublier quelques aides de jeu, y compris des contextes de groupes d’Adventori, et des scénarios.

4- Le Chant de Loss, les chamans et les Chanteurs

Sans doutes prévu lui aussi en 144 pages, ce supplément abordera en détail les chamans et les Chanteurs de Loss, aussi bien du point de vue règles, que du point de vue société et secrets, développant aussi bien les mécaniques de jeu pour ces deux pouvoirs, que le contexte autour de ces deux rôles mystérieux. On y trouvera aussi des infos et sa nature réelle sur l’Ambiose, le monde spirituel des Chamans, la Racine et les Mangeurs d’âme, deux sectes de chamans, sans oublier quelques aides de jeu, y compris des contextes de groupes d’Adventori, et des scénarios.

5- De Lossae Naturae, la faune & la flore de Loss

Titre encore temporaire, d’environ 144 pages lui aussi, ce livre, rédigé comme un guide naturaliste par la plume d’une exploratrice de Loss, personnage contemporain aux aventures des joueurs, présentera les sciences naturelles de Loss, y compris un bestiaire avec plein de bébètes, mais pas que, puisque les modes de vie, les biotopes, les étrangetés et la nature de la vie sur Loss seront décryptées, en tout cas, autant que ce que les savants lossyans arrivent eux même à en savoir. Il y aura aussi quelques aides de jeu, y compris des contextes de groupes d’Adventori, et des scénarios.

Et quoi d’autre ?

Alors, on pense très fort à cinq autres contenus, certains déjà prêts ou presque, d’autre encore en projet :

Un ou des atlas décrivant un peu plus richement les différentes régions de Loss. On ne s’est pas encore lancé là-dedans car, si Les Chants de Loss a assez de succès, on risque d’en faire plusieurs, en décrivant les autres grandes cités et cultures de Loss comme on l’a fait pour Armanth et Anqimenès. Oui, cela ferait 5 suppléments au minimum, du coup et, littéralement, 12 petits suppléments si on en fait un par culture pour avoir toutes celles décrites dans Loss.

Une campagne de jeu : ce n’est vraiment pas le plus ardu, mais notre idée est d’écrire à trois une trame, sur environ 12 à 15 scénarios, créant une saga complète, dont chaque scénario est confié à des scénaristes pro ou ayant déjà fait leurs preuves.

Une fois réunie notre équipe de scénaristes, la campagne pourrait voir le jour fin 2021

Un guide du joueur : on ne sait pas encore ce qu’on mettra dedans et, non, pas un résumé du système de jeu, le Thésaurus a été créé pour cela. Pareil pour l’univers, même si on pourrait faire un résumé simple des peuples et de l’histoire de Loss. On pense y ajouter des infos utiles, comme un catalogue de produits et équipements, de nouveaux avantages et défauts, et des rôles de personnage et de groupes d’Adventori.

Le guide du joueur est déjà très bien avancé et pourrait être annoncé début ou courant 2021

Les Archives Lossyannes : une version papier des suppléments gratuits postés régulièrement sur le site internet des Chants de Loss. Y’a de quoi faire vu le contenu actuel

Les archives lossyannes sont presque prêtes et pourraient être annoncées début ou courant 2021

Les Cartes d’Exploits : oui oui, un goodie, sous forme de cartes pense-bête pour les Exploits en combat.

Les Cartes d’Exploits sont déjà prêtes et pourraient être annoncées début ou courant 2021

Et quoi encore ? Ha bha ça ne suffit pas, pour le moment ? Il y a des chances qu’on développe des éléments de notre vaste univers comme, par exemple, les Apostats et les secrets autour des Anciens, par exemple. Mais pour le moment, c’est du projet…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :