[Les Légendes] Le Prophète Hérétique

Histoire de vous faire patienter pendant que nous bossons comme des sourdes sur la dernière ligne droite (la rédaction finale du Livret 3, qui devrait toucher à sa fin d’ici un peu plus d’une semaine), nous vous partagons quelques personnages emblématiques du monde de Loss. Certains seront dans les livrets du JDR, d’autres sont là pour vous les faire découvrir et faire le lien avec les péripétie des romans et seront réunis plus tard dans un supplément sur ls personnalités du monde de Loss. Nous en publierons un toutes les trois ou quatre  jours environ, pendant que nous finissons le JDR !

Enjoy !

Vous ne trouverez pas les statistiques complètes et pour cause : ils sont uniques et nous offrons seulement des suggestions permettant d’estimer leurs capacités, non des stats complètes qui ne seraient guère le reflet réel de leurs prouesses. C’est dans le récit de ces personnages, leur importance dans le monde de Loss et l’éventualité d’un jour les croiser que réside leur intérêt, non de les combattre et les vaincre. Pour vous donner une simple échelle, ces personnages dépassent tous les 300 XP ; leurs statistiques complètes feront l’objet d’un supplément futur sur les grandes personnalités du monde de Loss.

Le Prophète Hérétique

  • Archétypes : Chanteur de Loss (Légende 10), Négociant (Légende 3)
  • Vertus : H : 8, C : 7, S : 9, F : 12

Beaucoup de gens doutent totalement de l’existence du Prophète Hérétique et l’Eglise ne veut tellement pas en entendre parler que l’évoquer publiquement, par écrit ou dans quelques discours, est un moyen radical de s’attirer l’attention particulièrement houleuse des Inquisiteurs. Officiellement donc, le Prophète Hérétique ne peut tout simplement pas exister, c’est un non-sens théologique ; et donc pour les autorités du Concile Divin, il n’y a pas à en débattre et il vaut mieux ne pas s’y risquer.

Mais le souci est que cette posture n’a jamais empêché cette légende de grandir ; au contraire, cela l’a nourrie et la faite enfler depuis la trentaine d’années que la rumeur a commencé à courir des tavernes aux auberges de relais des Mers de la Séparation. Le Prophète Hérétique incarne désormais aux yeux des impies la résistance aux Dogmes et de l’Eglise et la preuve de la faillibilité de sa foi. Quant aux croyants, l’avis est partagé en fonction de leur degré de fidélité religieuse, mais dans tous les cas, l’idée que cette Légende existe introduit un doute terrifiant. Et le doute, en religion, est un poison mortel.

Mais que dit la légende ? Le Prophète Hérétique serait exactement comme les Prophètes du l’Eglise du Concile Divin : mandaté par ce dernier pour répandre la parole des Etres du Concile et protégé par un terrifiant Thanataire. Ce qui en soit veut déjà dire que cela est effrayant. Ce qui l’est encore plus est ce qu’on dit de lui. Il se nommerait Aquitus, mais encore Mahaal ou même Kuan-Gin. Il est systématiquement décrit cependant comme un vénérable ancien à la peau noire, aux yeux bridés, au regard flamboyant, capable de percer toute faiblesse dans les Vertus de son interlocuteur et qui jamais ne trahit la moindre émotion autre qu’une absolue sérénité. On prétend qui plus est qu’il serait capable de traverser les murs et disparaitre en un clignement de paupières, et dispose du don de prévoir le futur. Rien ne peut le surprendre ou l’atteindre, même pas la pire des atrocités et même les draekyas hésitent devant une telle impassibilité.

On prétend que le premier Prophète Hérétique date de 677 AC et de la Guerre civile Hégémonienne. Mais dans les faits, personne n’en sait rien, ni même, bien que ce soit hautement improbable, s’il s’agit du même homme ou d’un de ses héritiers. Toujours est-il que le Prophète Hérétique est le chef spirituel du Schisme, une secte cachée quelque part dans les Cités-Unies. Son credo et ses Dogmes sont particulièrement révolutionnaires, incluant entre autres une égalité des genres et une acceptation complète des Chanteurs de Loss dans la société. Il prétend aussi que l’esclavage doit disparaitre et que la foi doit être un choix et non un devoir. Bref, largement de quoi expliquer pourquoi l’Eglise refuse même d’admettre l’existence de cette secte et de son leader et clamer partout que ni l’un ni l’autre n’existe et que prétendre le contraire est une hérésie.

Malheureusement pour l’Eglise, le Prophète Hérétique existe bel et bien… Et sa secte elle aussi.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :