Qu’est-ce que le jeu de rôle ?

Pour comprendre comment vous servir des livrets du jeu de rôle Les Chants de Loss, autant vous expliquer ce qu’est le jeu de rôle. Et à vrai dire, s’il est facile d’en donner une définition claire, celle-ci ne fait que survoler la richesse et la variété de ce qu’englobe cette activité ludique. Alors nous allons tenter de faire simple et de vous en donner un bon aperçu.

1- La définition du jeu de rôle

Ce qui suit est ma définition préférée, elle est considérée comme la plus collégiale et fut établie par la Fédération Française des Jeux de Rôle, il y a quelques années :

Le jeu de rôle est un jeu de société coopératif. Un joueur particulier, le meneur de jeu, met en scène une aventure dans un cadre imaginaire en s’aidant d’un scénario. Les autres joueurs interprètent les personnages principaux de cette aventure. Le jeu consiste en un dialogue permanent au moyen duquel les joueurs décrivent les actions de leurs personnages. Le meneur de jeu décrit à son tour les effets de ces actions, interprète les personnages secondaires et arbitre la partie en s’appuyant sur des règles.

2- Mais comment ça fonctionne ?

En fait, vous avez tous joué au jeu de rôle quand vous étiez enfant, pour peu que vous ayez des camarades avec qui « faire comme si ». Qui joue la princesse et le prince charmant contre un dragon imaginaire, ou encore qui s’imagine Iron-man et l’autre la Veuve Noire, et deux enfants se mettent à raconter une histoire fictive donc chacun choisit le déroulement des différentes intrigues et la réussite des différentes épreuves.  On y a tous joué et nous avons quelques beaux souvenirs d’enfance d’avoir été pour un moment nos héros préférés, mais dans les aventures que nous avons imaginés ensembles.

Le jeu de rôle, c’est pareil, finalement. A la différence près qu’un ensemble de systèmes et de code, une mécanique de jeu et un contexte viennent s’y ajouter pour définir ce qu’il est possible d’imaginer et comment décider de la manière dont se concluent les intrigues et les épreuves de ces aventures.

Dans le jeu de rôle tel que se présente Les Chants de Loss, la première règle est que l’un des joueurs, le meneur de jeu, est là pour incarner le monde et proposer et arbitrer toutes les situations et intrigues, et incarner tous les personnages secondaires de l’histoire, du plus humble personnage anonyme, jusqu’aux plus grandes légendes. Il s’appuie sur une histoire écrite, un scénario, non pas comme le scénario d’un film ou d’un épisode de série, mais plutôt comme une trame ouverte, présentant le fil de l’intrigue, des amorces et mises en scène de situation, et tous les décors et les personnages qui existent dans cette trame. Il y a toujours une fin à peu près prévisible, mais puisque toute l’histoire ne dépend que des décisions des joueurs, elle n’est jamais déterminée… et peut réserver bien des surprises. C’est le but !

La seconde règle est que dans le jeu de rôle tel que se présente Les Chants de Loss, les joueurs et le meneur de jeu s’appuient non seulement sur un univers, celui des Chants de Loss, mais un ensemble de règles et de mécaniques visant à simuler les aléas de cet univers. Il permet de définir les atouts et les faiblesses des personnages qu’incarnent les joueurs et que mets en scène le meneur de jeu et emploie un système usant de dés et de hasard pour simuler les chances qu’une action entreprise par un personnage aura de réussir ou non.

Reste la troisième règle du jeu de rôle : ce n’est pas un jeu fait pour gagner. Il n’y a aucun vainqueur particulier, pas plus que de perdant défini par la logique et la mécanique du jeu. Le but d’une partie de jeu de rôle ? S’amuser tous ensembles et vivre une histoire passionnante. Une partie de jeu de rôle prend fin en général au bout du temps imparti décidé à l’avance, ou alors quand les joueurs ont atteint les objectifs mettant un terme à l’aventure (ils ont résolu l’enquête, sauvé la personne en détresse, tué le vil méchant, etc…)

Enfin, le jeu de rôle est un loisir sans fin. On peut continuer à jouer les mêmes personnages, d’une aventure à une autre, qui progressent et évoluent au fil de leurs aventures, et certaines aventures peuvent s’étaler sur de très nombreuses parties de jeu, pour former une grande histoire au long cours similaire aux sagas littéraires ou aux séries télévisées.

Vous trouverez de plus amples explications et plein de conseils dans le livret 3 Les secrets de Loss, pour les joueurs et le meneur de jeu au chapitre : Conseils de jeu P…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :