Montures & véhicules

Les descriptions et informations qui suivent concernent les caractéristiques de voyage et de tonnage de différents moyens de transport. Nous ne rappellerons pas leurs caractéristiques de créatures et de combat que vous pouvez retrouver dans les règles des Chants de Loss. Les données fournies ici concernent principalement leur capacité de transport, leur prix et le nombre d’animaux nécessaires à tracter les attelages.

Les véhicules

  • Traction : le nombre d’animaux idéalement prévu pour employer le véhicule. On peut aller du minimum, au maximum. Plus il y a d’animaux, plus aisé est le transport de charge sur une journée.
  • Capacité : le nombre raisonnable de tonneaux (tonnes) qu’on peut entasser sur le véhicule avant que celui-ci ne risque la rupture ou que les animaux ne puissent le faire avancer.
  • Vitesse max : la vitesse journalière supplémentaire en milles (km) que peut parcourir un attelage sur un trajet court (voir chapitre Voyages)
  • Equipage : le nombre optimum de personnel nécessaire à guider et servir l’attelage.
  • Prix : le prix générique du véhicule, acheté en ville. Il comprend son harnachement mais pas ses animaux.

Charrette/carriole

traction capacité Vitesse max équipage prix
Un ou deux équidés Un à deux tonneaux environ +0 Une personne 5aa

A deux roues si c’est une charrette et quatre si c’est une carriole, il s’agit du plus simple véhicule à roue et force motrice animale disponible, que l’on retrouve en masse dans les chantiers, les fermes et les ateliers. Démuni de toute suspension, ses roues sont le plus souvent pleines et il est fait pour transporter des marchandises sur des distances courtes.  C’est un véhicule robuste, mais rustique et quand il casse, on le remplace plus qu’on ne le répare.

Chariot

traction capacité Vitesse max équipage prix
deux à quatre équidés Quatre à six tonneaux environ +5 Une à deux personnes 45aa

Le chariot dispose quatre roues à rayon et d’un système de suspension à lames ainsi qu’un attelage articulé, faisant d’un chariot de qualité un véhicule technologique performant et solide, faut pour durer. Il demande cependant non seulement un entretien minutieux mais de bonnes connaissances d’attelage pour le manœuvrer : on ne peut s’improviser cocher de ces machines sans une certaine formation. Un chariot peut être équipé d’un solide bâchage pour abriter passagers et marchandises et il peut offrir de la place assise pour six, voire huit personnes.

Diligence

traction capacité Vitesse max équipage prix
Deux à six équidés Trois à Quatre tonneaux environ +10 Deux personnes 100aa

La diligence et le carrosse sont la même chose, la différence concerne l’ornementation et la richesse des véhicules ; un carrosse coûtera d’une à vingt fois le prix d’une diligence. A l’instar du chariot, la diligence est une machinerie complexe, faite pour être manœuvrable, résistante et confortable. Elle a l’avantage de pouvoir filer à grand galop sur des routes adaptées sans risquer la casse au premier revers. Une diligence dispose en général de quatre à six places assises.

Traineau

traction capacité Vitesse max équipage prix
Un équidé ou deux à huit chiens Un à deux tonneaux environ +10 Une personne 10aa

Le traineau décrit ici peut être adapté au déplacement sur plaine plutôt que sur glace et on peut y harnacher un cheval avec l’équipement adapté. Mais le traineau, très répandu pour les déplacements hivernaux des Dragensmanns et des Svatnaz, est le plus souvent tiré par des chiens dressés à cet usage. Robuste et conçu avec art, c’est sur la neige et la glace qu’il peut donner toute sa vitesse max sur des courtes distances.

Roulotte

traction capacité Vitesse max équipage prix
Un à quatre bœufs ou grands mammaliens Six à huit tonneaux environ +0 Deux personnes 80aa

La roulotte est rien moins qu’une maison mobile, vaste et robuste, munie des mêmes perfectionnements technologiques que le chariot. C’est un moyen de transport peu répandu et qu’on préfère atteler à des ghia-tonnerre ou des aramios, pour profiter de leur capacité à éloigner des prédateurs. Mais on peut aussi y atteler des bœufs lossyans qui restent des animaux puissants capable de faire hésiter des griffons. Même affamés. Une roulotte peut transporter une bonne quantité de marchandises mais est surtout prévue pour servir de domicile roulant pour des nomades et des voyageurs de manière confortable, jusqu’à huit personnes.

Bât Longila

traction capacité Vitesse max équipage prix
Un Longila Six à douze tonneaux environ +0 Trois personnes 60aa

Le bât longila est un bât géant à passerelle adapté à la taille des longilas, qui permets d’y placer aussi bien une grande quantité de marchandises qu’un abri confortable pour des passagers. Le bât est complexe et remarquablement solide pour assurer sa stabilité afin de ne pas être secoué par le déplacement du longila. L’aménagement pour des passagers permets de transporter confortablement une douzaine de personnes.

Montures et animaux d’attelage

  • Capacité: le nombre raisonnable de kilos ou de tonneaux (tonnes) qu’on peut entasser sur l’animal avant qu’il ne puisse se déplacer convenablement.
  • Vitesse max: la vitesse journalière supplémentaire en milles (km) que peut parcourir une monture peu encombrée (un cavalier et un minimum de chargement) sur un trajet court (voir chapitre Voyages)
  • Prix: Le prix de l’animal, sans harnachement ou sellerie. Le prix est en andris d’argent
  • Disponibilité : (voir règles du jeu)

La plupart des animaux de la liste sont décrits dans les règles du jeu de rôle. Voici quelques détails sur ceux qui n’y sont pas mentionnés :

Ane & mulet : très répandus, ces équidés sont privilégiés pour leur robustesse, leur rusticité et surtout leur capacité à pouvoir crapahuter dans des terrains difficiles où tout cheval aurait beaucoup de mal à s’engager.

Le bœuf Lossyan : aussi massif qu’un auroch, affichant plus d’une tonne de muscle, un dos caparaçonné et quatre à six puissantes cornes, il s’agit d’une variété de Sika, l’antilope lossyanne, sélectionnée pour sa taille et sa puissance. La version sauvage est plus frêle et plus petite. Le bœuf lossyan est très lent mais peut tirer et porter de lourdes charges. Par contre, il est moins facile à conduire que le cheval.

Le cheval de trait : choisi pour sa carrure et sa capacité à tirer des lourdes charges plutôt que pour sa vitesse, le cheval de trait est un équidé rustique et puissant, mais lent. Ses 1m90 au garrot peuvent parfois décourager les griffons en chasse.

Le cheval de guerre : le cheval de guerre classique diffère surtout du cheval léger par son dressage (voir chapitre Soins aux animaux). Il est cependant plus costaud, puisqu’il est sélectionné pour être capable de porter un combattant en armure et soutenir un caparaçon et n’est pas adapté à la vitesse sur de courts trajets.

Le griffon de monte : la plupart du temps, le griffon est élevé comme monture de guerre, mais certaines lignées répandues sont bien adaptées pour la monte. L’animal est agile et parfait pour les terrains difficiles, encore plus que l’âne, par exemple. Mais son régime alimentaire limite sa facilité d’usage.

Le griffon Gennemon : c’est l’archétype du griffon de guerre, un animal prisé par ce peuple qui en a fait une redoutable machine à tuer, qui effraie même les griffons sauvages.

nom capacité Vitesse max prix Disponibilité
Ane & mulet 150 kg +0 5 aa 1
Poney 130 kg +5 10 aa 1
Bœuf lossyan 250 kg +0 12 aa 1
Cheval léger 130 kg +20 50 aa 1
Cheval de trait 200 kg +0 60 aa 1
Cheval de guerre 150 kg +0 80 aa 1
Cheval Gennemon 150 kg +15 100 aa 2
Cheval Dragensmanns 250 kg +5 200 aa 2
Griffon de monte 130 kg +15 100 aa 1
Griffon Gennemon 150 kg +10 250 aa 2
Dragen 150 kg (spécial)* 1000 aa 3
Kaerin 150 kg +15 2500 aa 3
Ghia-tonnerre 1 tonneau +0 180 aa 2
Aramios 4 tonneaux +0 150 aa 2
Longila 8 tonneaux +0 600 aa 2

*le dragen voyage très vite, son cas est abordé en fin du chapitre Voyage

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :